David Tixier

david tixier, bio, musique, théâtre, art, artiste, ge, genève

 

 

 

 

David Tixier est le fondateur du collectif Humain, Trop Humain. Ce projet est,
à l’origine, son concert de Master Performance, diplôme qu’il a passé en Juin
2014 à la Haute Ecole de Musique de Lausanne. Parallèlement à cela, il est
aussi le pianiste et clavieriste du trio Less Than Four que l’on a pu entendre
en résidence à la cave de l’AMR en Novembre 2013, à la Sportive, à la Barje
des volontaires, aux caves de Marignac, ou à l’ETM pour une master class
autour de l’arrangement jazz.

Pour Humain Trop Humain, l’objectif de David est de mélanger la philosophie
à la musique. Il est accompagné de Jacques Beaud (chant), Vinz Vonlanthen
(guitare), Francis Stoessel (batterie), William Jacquemet (trombone),
Géraldine Dupla (comédienne), et de Timothy Verdesca (DSP).

Chaque pièce est conçue en fonction d’une étape d’un concept philosophique
basé sur l’histoire de l’individu naissant, grandissant et se confrontant à la
société. Au sortir de la mise au pas sociale, cet être est changé et fait des
choix qui se démarquent de la masse. Il s’agit là d’un détachement du
troupeau, analysé et parsemé de pensées nietzschéennes, empruntées de la
théorie du Surhomme, mais pas seulement. Partant de Diogène de Sinope
jusqu’à Michel Onfray en passant par l’anarchisme d’un Jean-Claude Michéa,
ou même par la morale d’un Arthur Schopenhauer, une teinte d’hédonisme
donne le ton au concept.

Le projet se destine d’ailleurs aux théâtres, plus qu’aux salles de concerts de
par sa dimension pluridisciplinaire. À noter que dans ce nouveau volet
d’Humain, Trop Humain, il y aura une place toute particulière à une
comédienne intervenant au sein du concert.