Valérie Glasson

valA-t-on encore besoin de la présenter ? Dès son plus jeune âge, une plume complétait déjà sa main pour qu’elle puisse dessiner ce qui se promenait dans sa tête. Elle a grandi, dessiné encore, et sur le chemin étudia l’histoire de l’art et la littérature. Elle continua sa route et rencontra Dame Peinture : c’est en lisant les descriptions des fameuses Salomé de Gustave Moreau dans le roman « A Rebours » (Huysmans) que naquit son désir d’entremêler littérature et peinture. Dès lors, les mots ont engendré des images pigmentées.

Elle emprunta ce pont aux verbes colorés et découvrit un monde où les lettres poétiques se conjuguent aux couleurs pour faire naître un art ancien, et pourtant si frais sous sa main, la calligraphie. La porte des correspondances s’est ouverte et en son sein, sons, parfums, couleurs et textures se répondent pour former l’univers tel que nous le connaissons mais comme nous ne l’avons jamais ressenti… Que le véritable voyage commence.

Accompagnée d’Apollinaire, en passant par Wilde, sans oublier Baudelaire et autres tourbillons de génies, la gagnante du Prix des Editions Abbate-Piolé au 35ème Salon National des Artistes Animaliers de Bry-sur-Marne fusionne les techniques de l’encre, de la gouache, de la peinture et de la calligraphie. Il faut de tout pour faire un monde. Des formes mystérieuses se dégagent du clair-obscur, domptées pour que du néant surgissent la toison d’un léopard ou encore les vibrations d’un étang qui ondoie.

Son art a évolué en parfaite symbiose et si l’acrylique sur toile est venue s’ajouter à son répertoire technique c’est parce que son âme l’a demandé. Et quel plaisir de voir ses œuvres grandir sur son site web grâce au système de « work in progress ».

Par Igor Rodrigues Ramos

Son site: http://www.valerieglasson.com/

-Correspondances- Par Valérie Glasson(Art figuratif)

-Correspondances- Par Valérie Glasson(Art figuratif)

                      A-t-on encore besoin de la présenter ? Dès son…