C’est pourquoi – SiLa

quietude, paysage

.

.

.

.

Il m’a dit que j’étais damnée,

A cause de l’iris qui m’est donnée,

Une épopée sans but,

Dans une histoire sans doutes,

Je crois rêver,

Mais pourtant tout est vrai,

Alors pourquoi ?

Pourquoi moi ? Pourquoi toi ?

Je ne pense mais j’agis,

Dans une réalité des mieux dotée,

Je me sens comme transportée,

Suivant ma vie du haut d’une ombre,

Tout est simple maintenant,

Le dire quand on veut le crier,

Mais qui me comprendrait ?

Une sensation impossible,

Pour une âme sensible,

Je m’en délecte et en use,

Afin que pour de nombreux jours dure,

Cette quiétude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>