Regard – I.R.

amour 2

.

.

.

.

.

Au loin, entre les cieux et la terre,

Parmi la chaire et la pierre,

Le vent et les tourments

L’encre et le sang,

Je ne vois qu’un regard;

Ce regard même qui contemple le monde,

Qui guette, respire et sonde,

Matin, midi et soir.

Toi.

Ô Toi!

Mon toit,

Mon étoile

Ma toile,

Mon paysage,

Mon pays pas si sage.

Il n’y a que toi

Au milieu de tout ce fracas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>